Le talon d’achille, une légende très actuelle.

La légende du talon-d’achille

Contre le guerrier, Achille, nul coup ne portait. Nul sabre ne pénétrait sa peau.

Alors qu’il était enfant, la mère d’Achille l’avait trempé dans les eaux de la rivière magique Styx. Il était de ce fait protégé de tous les dangers. Il avait toutefois une faille. L’enfant était tenu par le talon pour ne pas être emporté par le courant, l’eau magique n’avait pas recouvert cette petite partie de son corps.

À l’âge adulte, Achille paraissait aux yeux de tous invulnérable aux armes de l’ennemi. Néanmoins, dans la bataille contre Troie, un soldat ennemi, instruit par quelqu’un qui connaissait la faiblesse d’Achille, visa de sa flèche le talon sans protection, seul point susceptible d’être blessé. Le coup se révéla fatal.

 

 

Ce même principe s’applique aux personnes, aux régimes ou dictateurs sans paroles,  sans principes.

Elles peuvent ainsi être conquises, plus vite et à moindres frais si leurs faiblesses peuvent être identifiées puis attaquées de manière ciblée.

Mais, pour que l’action soit efficace, le régime doit avoir en face d’eux, une force solide, disciplinée avec des stratégies bien établies.

Alors, il est temps que la société civile s’organise avec des personnes qui se soucient réellement de leur avenir. Des personnes qui ne dépendent pas du système actuel. Des personnes qui ne pensent pas qu’à s’enrichir rapidement.

 

D’ailleurs, à quoi servira leur richesse, si ce n’est qu’à soigner leurs maux toute leur vie pour avoir spolié l’argent du peuple.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *