Ce matin, Mamoudzou était dans les rues pour nettoyer leur ville et la débarrasser de ces déchets. « Urahafu na Unono », voilà le slogan qu’on pouvait lire partout et