Inter îles arrêtent ses vols, Ah bon

inter-iles-airMarre de se faire racketter par un Etat aux abois,  la compagnie inter îles Air a décidé d’arrêter son activité commerciale aux Comores.

S’agit-il d’un coup de bluff de la part des responsables de cette compagnie ou d’un réel ral bol fiscal.

En tout cas, Monsieur Isouddine, le Directeur de la compagnie est montée au créneau pour expliquer les raisons de ce désamour.

D’après les propos rapportés par les journaux ici sur place, il s’agirait d’une nouvelle taxe que le gouvernement voudrait établir pour les passagers en partance pour Mayotte, l’île française voisine.

Appelée Taxe internationale, elle viserait les compagnies dont leur siège social est aux Comores et desservent cette île.

Pour le Directeur, trop, trop.  Il estime que cette nouvelle taxe va à l’encontre des intérêts des compagnies et plus particulièrement de la sienne.

Pénalisé dans son développement à cause d’une pression fiscales de plus en plus accrue, Inter îles aurait donc décider de fermer les portes.

Si, ce le cas, les Comores se retrouvera peu desservi et de plus en plus enclavé. Pour les comoriens, cette fermeture se traduira forcement par une augmentation des prix des billets, surtout dans cette période estivale, faute de concurrence.

Dommage et surtout honteux

Le Directeur d’Inter îles Air appelle donc ses clients à  se rendre dans leur agence respective pour se faire rembourser leur billet.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *