40 ans d’indépendance, Ça se fête non ?

drapeau-comoresLes Comores viennent de souffler leur quarantième bougie. Quarante ans, l’âge de la maturité.

Sur les réseaux sociaux, chacun va de son message. Ce qui ressort de tous ses vœux, c’est avant tout la fierté d’être un peuple libre.

Libre de ses actes, libre de sa destinée.

Cette liberté durement acquise est donc le point d’ancrage de beaucoup de comoriens.

Malgré tout, dans ce flot de message, on se rend bien compte que cette liberté n’est pas totale.

Elle est entachée par une dureté, celle de la vie au quotidien. D’ailleurs, beaucoup d’internautes n’ont pas manqué l’occasion de le dire haut et fort.

 

Manque d’eau, manque d’électricité, corruption etc.

 

Alors, que faire pour sortir de ce spiral infernal ? Les problèmes à résoudre sont nombreux et le temps presse.

Beaucoup de nos concitoyens attendent que des changements viennent d’en haut c’est-à-dire de nos dirigeants.

Or, ces personnes sont comme attrapées par un virus celle de toujours avoir plus.

Plus de richesse, plus de notoriété, plus, plus, plus. L’intérêt personnel ou partisan passe souvent avant l’intérêt général. Et pour arriver à leur fin, ces politiciens sont capables de tout, même de pactiser avec le diable.

 

Cher frère d’ici et d’ailleurs, pour éviter de perdre encore 40 ans, il faudra se réveiller, prendre ce pays à bras le corps et agir dans l’intérêt commun.

 

Agir, oui mais comment mais direz-vous ?

La force d’un peuple vient souvent de son unité. Un peuple uni face à l’adversité gagne souvent la bataille.

S’unir et parler d’une même voix est donc la base. Sans cela, ces politicards continueront à prendre les comoriens pour des ignares sans cerveau.

Ensuite, il faut agir. Alors, commencez a le faire au sein de votre quartier, de votre village, de votre région etc.

Agir ne nécessite pas forcement de l’argent. Juste de la volonté, de la sincérité et de la solidarité

Bonne fête à tous

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *