Mayotte, un climat social explosif sur fond de délinquance

Credit photo : Geoffroy vautier
Credit photo : Geoffroy Vauthier. La Préfecture de Mayotte se barricade

La situation sociale à Mayotte est explosive en ce moment. Pris en tenaille ente une vie chère, des impôts fonciers insoutenables et une délinquance en constante augmentation, la population de l’île vit une des périodes la plus difficile de son histoire.

Pour preuve, aujourd’hui, l’île était complètement paralysée avec des barrages sur tout le territoire.

Au départ, l’intersyndicale de Mayotte (CGT, FO, CFDT etc.) avait appelé à une grève pour demander une nouvelle fois, une augmentation de salaire, des retraites et l’application du droit de travail sur l’île après le passage de la Ministre de l’OUTRE-MER.

Résultat, des jeûnes délinquants ont profité de ce mouvement de grève pour se livrer à une vraie bataille de rue bloquant l’accès à la capitale.

S’en suit alors des actes ignobles : Vol, agression envers les automobilistes, rackette et j’en passe. Des carcasses de voiture sont brûlées dans les ronds points stratégiques de l’île notamment à Doujani, des barrages sont érigés un peu partout, les rotations de barges bloquées etc.

 

Dans une telle situation, on cherche toujours les coupables. Et comme à l’accoutumé, les populations des îles voisines sont montrées du doigt et accusés de tous les maux.

Une stratégie bien connue ici à Mayotte.

En attendant que les autorités rétablissent le dialogue social et cherche des solutions réelles à tous ces maux qui rongent l’île à petit feu, il est recommandé à la population d’être très prudent lors de ses déplacements pendant cette période de crise.

D’ailleurs, même le préfet a pris ses dispositions en érigeant un mur de fer à l’entrée de la préfecture.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *